Subscribe Now
Trending News
Blog

L’homme blessé 

Nous avions rompu le jeûne depuis deux heures a peu près. Il faisait nuit. Et Hay Salam était anormalement calme. C’était comme si tous les habitants de ce quartier populaire de Salé avaient soudain déménagé de l’autre côté du fleuve Bou Regreg, non loin de la plage de Rabat, sauf ma famille.