Subscribe Now
Trending News
1/9
Inès Bouallou
Galerie

Inès Bouallou, La photographe d’une génération QUEER au Maroc 

Ce que c’est qu’être un homme pour toi…


Un homme pour moi est un être qui a été robotisé par la société et par lui-même pour renforcer ses capacités tout en détruisant sa sensibilité et sa sensualité.Un homme n’est homme que si la societé le valide, et qui devient mon ennemi en le validant et l’acceptant et en rendant la femme faiblesse et unitilité.

Pourquoi tu t’intéresses à la question du genre dans ton travail?


Je m’intéresse à la question du genre car elle me parle de façon personnelle et de façon activiste en se questonnenent sur ce que nous sommes en tant qu’humain et corps, ce qu’un corps veut dire, ce qu’on corps féminin ou masculin veut dire, qu’est ce qu’un corps sexy, qu’est ce qu’un corps valide, tout en creusant sur l’identité de genre, comment je me sens dans cette binarité, suis-je une femme parce que la societé m’a désignée de la sorte ? suis-je un homme parce que la societé me voit ainsi ? Qui a dit que je veux être un homme ou une femme, et qui définit les deux. La question du genre peut être pour certain une question identitaire, ce qui est vrai, mais pour moi, elle demeure existentielle.

Le travail artistique pourrait-il changer les représentations sur le genre dans nos sociétés ?


Bien sûr, si l’art est engagé et a une vision et un message à transmettre, il peut participer dans le changement des mentalités. Pas de façon rapide ou automatique, mais doucement, en travaillant sur le genre de façon libre on peut montrer nos différences qui finalement font de nous des humains, similaires dans des choses, mais pas du tout identiques.

Existe-il un art engagé ?
Pour moi, toutes les formes d’art existent, un art pour soi, un art engagé, un art commercial, un art philosophique. Il suffit de croire en soi et en sa cause, de travailler sur ce que nous croyons vraiment et militons pour et il devient engagé. L’engagement vient de sa personne, une fois sincère, ça se voit dans notre art.

Comment vous définissez l’art ?
Je définis l’art comme soulagement, comme apaisement, comme forme d’expression et de voyage intérieur et extérieur. Je définis l’art comme la chose la plus noble, la plus grandiose, qui nous console comme une maman tendre.

Qui sont les hommes du futur ?

Les hommes du futur seront pour moi des alliés, même si je ne sais pas si j’ai le droit de dire cela pour la cause féministe, mais ça sera cela pour moi. Que les hommes prennent conscience de ce qu’ils sont réellement en tant qu’être humains, pouvoir s’exprimer, comprendre que l’amour et la sensibilité ne sont pas une faiblesse, et que la violence et l’agresse sont la vraie faiblesse. C’est ça …