Subscribe Now
Trending News

Machi rojola

Machi Rojola, le premier podcast 100% marocain qui promeut les masculinités positives.
Quand on cherche Masculinité dans Le dictionnaire, voici ce que l’on trouve « n.f. ensemble de caractères, de comportements stéréotypés correspondant à une image sociale traditionnelle des hommes » ça voudrait dire que les caractères attribués à la masculinité sont strictement liés au sexe biologique. Donc nous ne pouvons parler que d’un seul genre et une seule expression de genre liés au sexe masculin.

Pourtant les nouvelles études à travers le monde considèrent qu’il n’y a pas qu’une mais plusieurs masculinités. Qu’elles sont plurielles, Qu’elles sont diversifiées et qu’elles sont multiples.

Initiée par le collectif ELLILE, Machi Rojola est une plateforme digitale qui vise à travers un prisme féministe, à repenser la masculinité dans une société patriarcale comme le Maroc.

Un projet qui n’est pas destiné, selon ses promoteurs, à diaboliser les hommes, mais plutôt à mettre en évidence les effets nocifs et socialement destructeurs de certains idéaux traditionnels des comportements masculins tels que la domination violente, la misogynie, le harcèlement, l’autosuffisance … par la promotion et la défense des masculinités positives et plurielles.

Première action du collectif, une série de podcast, en partenariat avec la fondation Heinrich Böll Stiftung Rabat, qui sera diffusée à partir du 1er décembre intitulée Machi Rojola. Présenté par Soufiane Hennani, doctorant à la faculté de médecine de Casablanca et co-fondateur du collectif ELLILE, le podcast invite, à travers un débat ouvert et constructif, penseurs, intellectuels, artistes, et autres personnes engagées à reconsidérer la notion des masculinités dans la société marocaine. Partant du fait que les violences faites aux femmes et des personnes minorisées, sont du fait d’une certaine masculinité toxique, le podcast entend la déconstruire pour promouvoir une masculinité positive. La première série de Machi Rojola consiste en huit podcasts de 30/40 minutes, diffusés à une cadence bimensuelle.

  • Est-ce que la masculinité est forcément toxique ?
  • Comment avoir plus de représentativité des femmes et sortir de la représentativité traditionnelle des hommes dans les arts ?
  • L’homme de demain est-il féministe ?
  • Quelle place occupent les masculinités dans la religion ?
  • Peut-on libérer la parole des hommes ?
  • Peut-on réconcilier les hommes (certains hommes) avec le féminisme ?
  • Comment Être autrement Homme ?

Chaque épisode sera illustré par un dessin original de l’artiste Zainab Fassiki en relation avec le thème traité. Parmi les intervenants nous retrouverons l’essayiste et féministe musulmane Asma Lamrabet, l’écrivain Abdallah Taïa, La rappeuse féministe Khtek, le réalisateur Hicham Lasri la réalisatrice Sonia Terrab, le journaliste d’investigation et écrivain Hicham Houdaifa, la militante des droits Humains Fatna Lbouih, le chanteur et comédien Fayçal Azizi, la politologue et militante féministe intersectionnelle Françoise Vergès, le sociologue Abdessamad Dialmy, la chercheuse tunisienne Monia Lachheb et bien d’autres.